Amsterdam Vandaag

1er janvier 2018

Drame à Amsterdam

La soirée du Nouvel An s’est déroulée dans le chaos à Amsterdam. Dans trois quartiers différents de la ville, de curieux événements ont bouleversé les festivités pourtant prévues avec soin par l’équipe municipale.

Dans le centre-ville, le sol s’est ouvert pour libérer des colonnes de flammes qui ont fait 13 morts et 42 blessés graves. On compte également 19 personnes portées disparues que les pompiers espèrent retrouver dans les décombres. De nombreux bâtiments ont été endommagés, notamment la gare centrale et le restaurant gastronomique PURE. Des équipes de secours travaillent dur pour rétablir l’ordre dans le centre et permettre à la circulation des transports en commun de reprendre aussi vite que possible.

À Rembrandtpark, un mouvement de foule a provoqué des blessures graves sur quatre personnes présentement hospitalisées à l’hôpital Sint Lukas Andreas. La cause de l'incident n’est pas encore connue et les témoignages troublants de certains tendent à indiquer une forme d’hystérie collective.

"Des colonnes de flammes jaillies du sol ont fait 13 morts et 42 blessés"

C’est sans doute ce qui s’est passé également dans l’arrondissement Zuid qui a été pris d’une épidémie de fou-rires telle qu’on compte 3 morts et 11 blessés graves suite à des accidents respiratoires. Nos sources indiquent que les chercheurs de l’Université d’Amsterdam travaillant dans l’équipe de la très renommée Maaike de Graeff, membre du parti Mensen Eerst et candidate présumée aux prochaines élections municipales, seraient en partie responsables de l’incident. Madame de Graeff n’a pas encore pu être contactée pour donner ses commentaires.

Les événements sont encore confus mais la police tient à rassurer la population que tout est sous contrôle et qu’il n’existe aucun danger à se rendre à Rembrandtpark ou dans l’arrondissement Zuid à l’heure qu’il est. Le centre, pendant le temps des réparations, sera difficile d’accès et il est recommandé de l’éviter autant que possible.


1er janvier 2018, édition spéciale MM (affichée dans les refuges)

Terreur au Nouvel An

L’implication de Mensen Eerst dans les événements du Zuid est bien sûr inquiétante mais nous appelons les personnes du MM à garder leur calme. Nous cherchons à contacter le régisseur événementiel des concerts dans le Zuid pour plus de commentaires, ainsi que toute personne ayant été témoin des événements. Il n’est pas utile de céder à la panique, tout est sous contrôle.

Suite à la destruction du PURE, la propriétaire du restaurant n’a pas encore répondu à nos tentatives pour obtenir plus d’informations mais certains témoins l’auraient aperçue dans une bien dangereuse compagnie. Nos rédacteurs espèrent bien sûr que les concernées ne font pas partie des personnes ayant trouvé la mort dans le centre. Nous invitons les personnes ayant besoin des services fondamentaux de l’établissement à se rendre au Night Light et à prendre contact avec le propriétaire ou un des employés.

Selon nos sources, il existerait des témoins des événements de Rembrandtpark capables d’élucider leur nature. Bien qu’il semble que la personne responsable ait été appréhendée, nous cherchons toujours des comptes-rendus de quiconque aurait pu voir la scène et peut-être apporter une vision plus complète à nos journalistes et nos lecteurs. Toute personne susceptible d’avoir une piste concernant les événements du centre-ville est enfin priée de se mettre en contact avec un membre de l'Ordre Saint Judas Thaddée.