Niamh Meredith - Contours du jour qui vient
avatar

Messages : 82
Pseudo : Sasha von Eden
Avatar : Lorde
Âge : 22 ans
Profession : Vendeuse en parfumerie
Monstruosité : Selkie


"Le bonheur va et vient. On ne peut pas l'emprisonner. C'est un grand voyageur." (Léonora Miano - Contour du jour qui vient)


Niamh Meredith
Beveiligen
Lun 14 Mai - 11:04
Voir le profil de l'utilisateur


Meredith Niamh






Date de naissance1996
RaceSelkie
Lieu de naissanceEcosse
QuartierWest
MérierVendeuse en parfumerie
Orientation sexuellePansexuelle
Signes d'identificationAmbidextre
Couleur des yeuxBleu
Taille1m65
Statut civilCélibataire






Chronologie






Naissance


Niamh a toujours entendu dire qu'elle était un adorable nourrisson, recouverte de duvet clair et dont les grands yeux, d'abord noirs, dessinaient comme des perles piquées.



Premier bain


Avant même de savoir marcher, Niamh avait déjà apprivoisé les eaux -pas les sauvages, mais dans la grande baignoire le petit phoque a fait son premier plongeon au printemps 1999.



Scolarité


Sans qu'elle n'eut à s'en plaindre, Niamh ne mit jamais les pieds à l'école. Elle suivit une scolarité à domicile, qui se passa sans trop de heurt, sauf lorsque ses envies de plongeons prenaient le dessus sur les théorèmes ou les événements historiques.



La broche


Lors de son quinzième anniversaire, Niamh avait reçu de la part de son frère aîné Muirgheal une broche argentée en forme de gouttelettes d'eau. Un mécanisme discret permettait d'ouvrir la broche en deux et d'y glisser une peau de phoque, pour peu qu'on l'ait bien enroulée. Niamh était ravie, et la broche ne la quitta plus jamais.




Muirgheal


Alors qu'elle débattait pour savoir si elle poursuivait ses études ou non, Niamh avait vu sa scolarité mise en pause suite à une annonce terrible. Muirgheal avait disparu sans laisser de trace, peu de temps après une discussion houleuse avec leurs parents lors de son dernier passage au foyer. Pour la première fois, elle avait senti quelque chose lui échapper, ses parents portant dans leur silence farouche quelque chose qu'elle avait relié au deuil, à la colère... Soudain la demeure s'était parée de murmures, et elle sentait une présence invisible, dans les non-dits, les regards entendus. Puis le temps était passé, et la vie avait repris son cours, si bien que Niamh s'était demandé longtemps si elle n'avait pas rêvé ces instants.

Après un an de recherches officieuses, Muirgheal fut déclaré mort. Niamh surprit cette nouvelle au détour d'un couloir et n'en entendit plus jamais parler, ses parents restant muets à ses interrogations.



La rencontre


Il était beau, Shiel. Un museau humide, des yeux vert d'eau, et une douceur comme Niamh n'en avait jamais revu depuis. Quand il l'avait rejointe pour leur première nage, Niamh l'avait observé de loin, le laissant approcher, avec un regard beaucoup trop sérieux pour passer pour un véritable phoque. Peut-être ça qui l'a trahit. Et qui a fait que Shiel avait traversé l'eau si vite pour la rejoindre sur l'autre berge.

Beau. Espiègle. Amoureux. Et Niamh s'était délicieusement laissée piégée, avec l'aval des Meredith, ravis de voir leur petite selkie fréquenter un de leur semblable, et avec un sang apparemment aussi pur que le leur.



"La Pêche"


Cela avait commencé comme dans un rêve. Un mariage comme seuls les selkies peuvent les vivre. Niamh, Shiel et leurs deux familles avaient plongé dans le grand lac, leur peau enfilée et c'était soudain dessiné un ballet aquatique à la fois hypnotisant et calme. Les phoques des environs s'en étaient mêlés et la fête n'en avait été que plus amusante.

Niamh n'avait pas entendu la sirène du bateau. Elle était partie explorer une petite grotte dont les algues l'intriguait, et c'était quand elle en était sortie qu'elle avait vu.

Le sang, d'abord, qui avait taché sa belle eau de rouge. Et puis, surtout, l'absence. Tous les phoques avaient disparu, et des selkies, il ne restait aucune trace. Paniquée, elle remonta comme une flèche à la surface et, le museau à peine sorti de l'onde, observa le carnage. Un bateau de pèche s'en allait au loin, avec contre ses flancs deux immenses filets. Se faisant minuscule, Niamh nagea jusqu'aux rochers, d'où elle pouvait observer la berge sans se faire voir. Et sous ses yeux clairs, imprimé jusque dans ses cauchemars, elle trouva enfin les selkies.

Pas de larme, pas de douleur, c'était autre chose, sans nom, sans forme. Niamh s'était mise à chanter tout bas, comme le faisait Shiel lorsqu'il la quittait après leurs échappées aquatiques. Mais cette fois, seul le silence des pierres et le clapotis des eaux lui répondirent.



Héritage


Dernière descendante connue des Meredith, Niamh se retrouve à 21 ans veuve et à la tête d'une des plus grandes familles de selkies écossaise. Et puis soudain, au milieu des papiers, deux noms surgissent. Muigheal Merdedith, frère aîné à l'adresse inconnue, déclaré mort.

Ses doigts fins parcourent les documents. Ciàran Meredith. Un autre grand frère, plus jeune que le premier. Adresse inconnue mais encore vivant cette fois. Sur le coup, elle ne comprend pas, personne n'en a jamais parlé de ce frère là.  Et soudain, les larmes qu'elle n'a jamais pleurées font briller ses yeux clairs. Elle n'est plus seule.



Amsterdam


Train, Bateau... 31 décembre, Niamh arrive dans la capitale. Comme elle l'avait prévu avec Shiel, avant... Ils voulaient rejoindre le dernier Safe Haven d'Europe pour éviter ce qui a fini par le rattraper.

Dans ses valises, il y a un peu de son Ecosse, et au cas où, les papiers pour Ciàran. Pour régler l'héritage. Le veut-il ? Niamh s'en fout, elle accorde à l'argent peu d'importance, comme quelqu'un qui n'en a jamais manqué. D'ailleurs elle n'est absolument pas certaine de le trouver à Amsterdam son Ciàran, c'est à elle d'abord qu'elle pense quand elle plie bagage pour la capitale. Elle veut se protéger, ne plus revivre ce qui hante ses nuits et se cache dans ses silences. Enroulée dans la broche qui orne sa veste de lin, la jeune selkie a emené sa peau. Elle ne s'est jamais retransformée depuis, ni même baignée. Ses eaux sont peuplées de cadavres.

Amsterdam c'est aussi pour elle l'occasion de faire sa vie hors des Meredith, loin des morts de la berge. Elle ne sait pas faire grand chose mais a de la volonté à revendre. A défaut d'espoir, Niamh garde au fond d'elle la promesse qu'elle s'est faite : survivre quoi qu'il arrive.



Chez George


Niamh avait jamais vu de ville aussi grande. Dans ses poches il y a le plan qui la mènera jusqu'au coffeshop où elle aurait dû se rendre avec Shiel. La réservation était faite depuis longtemps, à son nom à elle. Le seul nom qui lui reste.



La parfumerie


Un vieux monsieur tient dans le centre ville d'Amsterdam une parfumerie familiale. Niamh a un jour poussé la porte de la boutique, pour trouver une nouvelle odeur à accrocher à sa silhouette et, prise d'une inspiration soudaine, à demander à travailler. Contrat signé, période d'essai, et voilà la jolie selkie qui vent du parfum comme si elle avait fait ça depuis des années. Bien sûr, elle n'a pas la fibre vendeuse, ni toujours le bon vocabulaire, mais elle sent. En trois tentatives, guère plus, elle trouve toujours le bon flacon pour la bonne personne. Et puis, et c'est sans doute pour ça qu'elle est gardée, elle a une force délicate qui colle bien avec cet univers. Douce et décidée, insaisissable mais curieuse.









Derrière l'écran


PseudoSasha von Eden
Âge27 ans
Comment as-tu découvert le forumJe fus kidnappée mais je ne m'en plains pas xD (une sombre histoire de "Viiiiiens - d'accord")
Ta fréquence de rpTrès régulière, sauf gros imprévu
Un commentaire ?Votre fofo swing du poney <3


avatar

Messages : 82
Pseudo : Sasha von Eden
Avatar : Lorde
Âge : 22 ans
Profession : Vendeuse en parfumerie
Monstruosité : Selkie


"Le bonheur va et vient. On ne peut pas l'emprisonner. C'est un grand voyageur." (Léonora Miano - Contour du jour qui vient)


Niamh Meredith
Beveiligen
Lun 14 Mai - 11:05
Voir le profil de l'utilisateur

Niamh est posée sur le pont du bateau et regarde les vagues qui se fracassent contre la coque de métal. L’air marin lui fait du bien, elle devine au loin certaines silhouettes aquatiques que les moteurs doivent faire fuir. Elle frissonne. Se demande encore comment elle, elle a fait pour ne pas les entendre, ces maudits moteurs.  Si les autres les ont entendus, d’ailleurs. Si…

Les yeux de Niamh se perlent de larmes sèches. Faut plus y penser, se répète-elle. Ils ne reviendront pas, les remords ne les feront pas ressusciter. Si c’était le cas, elle les aurait certainement déjà sauvés. Et plusieurs fois.

Alors voilà, au revoir l’Écosse, adieu même. Adieu les lacs, adieu la mer aux eaux froides et accueillantes. Shiel aurait dû être là, avec elle, à regarder les côtes écossaises s’éloigner au loin. Stop Niamh, arrête. Plus facile à dire qu’à faire.

Arrivent les questions. Est-ce qu’elle s’en va vraiment par choix ? Question idiote. Non, elle va se mettre à l’abri, comme Shiel l’avait proposé. Elle y va juste sans lui. Oui mais, justement, est-ce que sans lui elle a encore envie de partir ? Non. Non, Niamh, si elle l’avait pu, se serait transformée et enfoncée dans les eaux noires près de chez elle. Elle aurait renoncé à sa vie terrestre, elle n’aurait fait que nager et dormir. Incapable de manger, et peut-être qu’à force elle aurait fini par oublier qui elle était, ce qu’elle était. Oui, ça lui aurait plu, à Niamh. Elle l’avait même essayé. Sauf qu’elle avait été incapable d’enfiler sa peau. Peur que ça recommence. Peur que le bateau revienne. Peur que cette fois, ce soit elle qui finisse dans les filets.

Et puis, il y avait Ciàran. Ce frère inconnu, qu’avait-il fait d’ailleurs pour mériter d’être ainsi passé sous silence ? Niamh s’interroge en suivant des yeux l’onde écumante et salée. Il y avait des choses qui s’étaient passées dans sa famille, certainement avant sa naissance, ou quand elle était trop petite pour comprendre. Peut-être ce qui avait causé la dispute entre Muirgheal et leurs parents. Il devait bien être courant lui, non ? Ca ne peut pas s’effacer un petit frère, si ? Peu importe. Elle, elle le retrouvera. Pas tant pour régler l’héritage qu’elle a à peine regardé que pour réparer. Pour terminer le puzzle. Ne plus être seule.

Niamh finit par s’éloigner du bord, et serre son sac à main contre elle. Dans la poche de devant, il y a un papier plié en quatre. Dessus, figurent un nom, une adresse, un itinéraire. Tu vas t’en sortir, se dit-elle.

Au loin, se dessinent les contours du jour qui vient.
avatar

Messages : 82
Pseudo : Sasha von Eden
Avatar : Lorde
Âge : 22 ans
Profession : Vendeuse en parfumerie
Monstruosité : Selkie


"Le bonheur va et vient. On ne peut pas l'emprisonner. C'est un grand voyageur." (Léonora Miano - Contour du jour qui vient)


Niamh Meredith
Beveiligen
Lun 14 Mai - 11:05
Voir le profil de l'utilisateur

Frère aîné
Frère inconnu et pourtant adoré, espéré, la promesse de rompre la solitude et de retrouver un semblant de famille.

Lien
Home, sweet home
Lien
Description du lien
Lien
Description du lien

Lien
Description du lien
Prénom Nom
Lien
Description du lien

Prénom Nom
Lien
Description du lien
Prénom Nom
Lien
Description du lien
Prénom Nom
Lien
Description du lien

Prénom Nom
Lien
Description du lien
Prénom Nom
Lien
Description du lien
Prénom Nom
Lien
Description du lien
avatar

Messages : 82
Pseudo : Sasha von Eden
Avatar : Lorde
Âge : 22 ans
Profession : Vendeuse en parfumerie
Monstruosité : Selkie


"Le bonheur va et vient. On ne peut pas l'emprisonner. C'est un grand voyageur." (Léonora Miano - Contour du jour qui vient)


Niamh Meredith
Beveiligen
Lun 14 Mai - 11:08
Voir le profil de l'utilisateur



En cours

Sur le seuilft. George Forbes

Better luck next timeft. Ana De Gaay

Un parfum d'Ecosseft. Amenità Cantare

Achevés

Titre du RPft. Machin

Abandonnés

Titre du RPft. Machin


avatar

Messages : 82
Pseudo : Sasha von Eden
Avatar : Lorde
Âge : 22 ans
Profession : Vendeuse en parfumerie
Monstruosité : Selkie


"Le bonheur va et vient. On ne peut pas l'emprisonner. C'est un grand voyageur." (Léonora Miano - Contour du jour qui vient)


Niamh Meredith
Beveiligen
Lun 14 Mai - 11:09
Voir le profil de l'utilisateur


Dans sa valise





Musique préférée
Juste cette musique. Et cette voix. Cette putain de voix.
   
Shiel
Ex amour
Son sourire va manquer à Niamh. Beaucoup. Trop. Elle essayera de ne pas y penser. N'y arrivera jamais tout à fait.
A la croisée des mondes
Livre culte
Seul livre que Niamh ait pris avec elle à Amsterdam. L'a lu. Relu/ Et lu encore. Toujours cette fièvre au début et ce silence des dernières pages. Et cette envie, elle aussi, de trouver enfin "sa forme".
La broche de Muirgheal
La broche à la peau de phoque
Offerte à un anniversaire, jamais quittée depuis. Jamais remise non plus depuis La Pêche mais pas question de l'abandonner. Rester libre
avatar

Messages : 196


Barmhartig
Trollface passe-murailles
Mer 23 Mai - 23:58
Voir le profil de l'utilisateur

Bienvenue Niamh Meredith

il est temps d'entrer dans la danse







Ce qu'on a pensé de ton personnage

Bon, voilà une demoiselle qui est beaucoup trop pipoute, et beaucoup trop tragique ?? Jpp c'est horrible, l'incident de la Pêche m'a fendu le coeur Il va te falloir beaucoup de courage pour survivre à Amsterdam - mais on croit en toi !

Bienvenue au Niveau 1


Et maintenant ?
Les formalitésPasse dans ce sujet pour recenser l'avatar, le métier, la monstruosité de ton personnage. Tu peux passer ici demander un rang swag et pour demander un rp. Si tu as une organisation à faire référencer, c'est ici.
Se faire des potesTu pourras chercher des liens en suivant les instructions de ce sujet. N'hésite pas à venir t'installer dans le flood et à nous rejoindre sur le discord.
S'intégrer dans le jeuPense à jeter un oeil à l'intrigue en cours et à t'assurer que tes RPs se situent dans la bonne période.

Et bien sûr, bon jeu !




Contenu sponsorisé

 
Niamh Meredith - Contours du jour qui vient
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Safe Haven :: Personnages :: Fiches :: Fiches validées-
Sauter vers: