avatar

Messages : 220


Barmhartig
Trollface passe-murailles
Sam 24 Fév - 21:34

Type Draconique

y a pas d'lézard, nous ne parlons pas la même langue







Généralités

Il n'existe sans doute pas une culture dans le monde qui n'ait pas sa version des dragons et pas une personne qui n'ait jamais entendu parler d'un mythe pouvant être rattaché au Type Draconique. Si ce type est l'un des plus célèbres, il est aussi très peu peuplé depuis le Moyen-Âge et ses redoutables traques. Aujourd'hui, les dragons ont tendance à vivre dans l'anonymat et si possible loin de leurs confrères, ne connaissant que trop les risques lorsqu'ils se retrouvent à plusieurs dans un endroit trop petit - ils sont au moins aussi territoriaux que des chats, avec lesquels ils partagent nombre de qualités... et de défauts.
Il est très difficile de déterminer des races précises au sein du type Draconique tant les lignées se sont mélangées avec le temps, à l'exception de quelques dynasties très pures et consanguines. Par exemple, les Basilics et les Gorgones ne forment plus qu'une race. L'idée d'être fier de son espèce est très peu présente chez ce type.

Sous-genres
Vouivre, Lamie, Bolla, Basilic, Gorgone, Lindwurm, Gargouille...

Fréquence
Suite aux chasses du Moyen-Âge et parce qu’ils ont beaucoup de difficultés à concevoir, les dragons se font plutôt rares à l’époque moderne. Il subsiste une ou deux lignées presque pures mais fortement consanguines, les autres ont mélangé leur génétique autant que possible pour échapper aux inconvénients de leur race.

Géographie
Particulièrement présents dans régions montagneuses/rocheuses, forêts, plaines.


Avantages

Mineurs
Insensibilité au feuLa plupart des dragons crachaient du feu. En conséquence, ils sont désormais insensibles aux flammes, qui lèchent leur peau sans la détruire.
Métabolisme ralentiTels des serpents, les dragons n’ont pas besoin de se nourrir très fréquemment. Un repas par semaine leur suffit amplement ; de même, ils ont besoin de très peu de sommeil et l’effet des drogues et médicaments dure deux à trois fois plus longtemps.
MueCes dragons peuvent se débarrasser de blessures superficielles et d’imperfections telles que l’acné ou les rides en changeant de peau. Il est plus sage de détruire rapidement le résultat de leur mue...
DiscoursOn dit que les dragons ont autrefois enseigné le langage aux humains. Leurs descendants ont conservé un talent certain pour le discours qui fait d’eux des êtres éloquents et capables de convaincre un auditoire sans difficulté.
Décrochement de mâchoireJadis utile pour avaler des proies de grande taille, la capacité de ces dragons à se décrocher la mâchoire est aujourd’hui plus un tour pour amuser les foules qu’autre chose… à moins, bien sûr, qu’ils ne préfèrent les animaux vivants et d’une certaine taille.

Moyens
CarapaceLa peau du torse de ces dragons est recouverte d’une forme de corne qui les protège des dommages, dans une certaine mesure. Les balles peuvent toujours les atteindre mais la plupart des lames ne pourront les blesser.
CaducéePuisqu’ils figurent sur le caducée des médecins, il est logique que les dragons possèdent des capacités médicinales. Leur salive et leur sang ont des propriétés antiseptiques, antalgiques et cicatrisantes.
Mémoire draconiqueLes dragons sont réputés pour détenir une immense sagesse. À l’instar de leurs ancêtres, les créatures possédant cet avantage retiennent tout ce qu’ils lisent et voient, au point qu’on peut considérer leur mémoire visuelle comme parfaite.
Détection de phéromonesComme leurs cousins serpents, ces dragons possèdent un organe de Jacob qui leur permet de détecter les phéromones émises aux alentours. Cela leur permet d’identifier leurs cousins mais aussi certaines créatures aquatiques capables d’utiliser leur séduction innée.
Vision infrarougeCes dragons perçoivent le moindre changement de température et peuvent repérer une personne dans une pièce adjacente simplement en percevant sa trace thermique. L’obscurité ne leur pose aucun problème puisqu’ils voient toujours la chaleur dégagée par autrui - à condition, bien sûr, que cet autrui n’ait pas le sang froid.

Majeurs
Cris horrifiantsLe cri d’un dragon peut se révéler si horrible qu’il causera des fausses couches, tuera les animaux situés à proximité d’une taille inférieure à celle d’un gros chat et assèchera les plantes.
Morsure létaleIl existe quatre types de morsure létale. Soit la victime meurt de soif, soit elle s’endort pour ne jamais se réveiller, soit elle se vide de son sang, soit elle enfle jusqu’à en mourir. Dans tous les cas, il ne fait pas bon être mordu par un de ces dragons.

Inconvénients

Mineurs
Garde-trésorVestige du devoir ancestral de leur race, cet inconvénient pousse les dragons à se constituer un trésor et à le garder au péril de leur vie. Qu’il s’agisse d’une collection de timbres ou d’un véritable tas d’or n’a pas beaucoup d’importance, le fait est que le dragon sera obsédé par son trésor et verra rouge si quelqu’un s’avise d’y toucher.
Sang-froidEn bons ophidiens, les dragons ont le sang froid. Ils ont donc une préférence marquée pour les températures élevées et le soleil, ont des factures de chauffage mirobolantes et vivent assez mal la météo peu clémente d’Amsterdam.
Haleine putrideQu’ils se brossent les dents trois fois par jour ou pas n’y change rien, ces dragons ont le bec méphitique. Leur haleine est si répugnante qu’elle peut donner la nausée aux interlocuteurs les plus sensibles et, bien entendu, elle est puissante.
Difficultés reproductivesLeur biologie vit mal d’être à cheval entre le mammifère et le reptile. En conséquence, beaucoup de dragons souffrent de fausses couches à répétition ou donnent naissance prématurément à des fétus déformés qui ne survivront pas longtemps.
Alcoolisme rampantQu’est-ce qui brûle sans être de flammes ? L’alcool, bien sûr. Pour se réchauffer et parce qu’ils tiennent de leurs ancêtres un vague penchant pour la chose, ces dragons souffrent d’alcoolisme.
Langue bifideCertains parviennent à le faire passer pour des body modifications, mais la chose est un peu plus compliquée quand on a par ailleurs le look d’un cadre de bonne famille moyen. Ils ont la langue coupée en deux à la manière des serpents et qui y regarderait d’un peu trop près verrait que celle-ci est bel et bien serpentine et n’a pas grand-chose à voir avec celle d’un humain.
Voix sifflanteLeurs cordes vocales ont évolué mais hélas pas assez pour leur permettre de s’exprimer comme le commun des mortels. Leur voix est alors à la limite entre une voix humaine et un sifflement de serpent, parfois jusqu’à être incompréhensible pour la plupart des gens.
Coloration de peauQuelle que soit par ailleurs leur ethnie ou leur race, certains dragons ont la malchance de conserver des teintes chatoyantes qu’ils ont hérité de leurs ancêtres. Ils font les gros sous de l’industrie du fond de teint et vivent dans la peur permanente d’être repérés par cet attribut extrêmement visible.
Acidités d’estomacDotés d’un estomac destiné à avaler des proies vivantes et de grande taille, ces dragons ont bien du mal à s’adapter à un régime moderne. Celui-ci leur cause des brûlures et des acidités d’estomac féroces, voire incapacitantes.
Mauvaise vueLeurs yeux s’adaptent très mal aux changements de lumière et ne voient qu’à très courte distance. Même les progrès de l’ophtalmologie ne parviennent à pallier cette difficulté complètement.

Majeurs
Destruction d’architectureMalheureusement pour eux, certains dragons ont conservé la tendance de leurs ancêtres à détruire les bâtiments qui les entourent par simple accident. Aujourd’hui, cet inconvénient s’est un peu amoindri, mais les créatures draconiques en souffrant ont beaucoup de difficulté à conserver un toit sur leur tête car celui-ci a tendance à s’effondrer.
Amour du vivantMalgré son nom charmant, cet inconvénient est des plus odieux pour les dragons qui en sont affligés. En effet, non seulement ils sont principalement carnivores et digèrent mal tout ce qui n’est pas de la viande, mais en plus ils ne supportent pas le goût de la chair morte. Il leur faut à tout prix des proies vivantes.
Poumon atrophiéLa plupart des serpents ont le poumon gauche atrophié et le droit hypertrophié. Les progrès modernes de l’imagerie médicale ont permis de déterminer que c’était également le cas de certains dragons qui ont ainsi de très sévères problèmes respiratoires, au point parfois d’entrer en arrêt respiratoire brusquement - ce qui peut entraîner un coma et des dommages cérébraux s’ils ne réagissent pas à temps.


avatar

Messages : 220


Barmhartig
Trollface passe-murailles
Sam 24 Fév - 21:55

Basilics

Peu commun - Létal


Les gorgones sont les descendantes de celles de la mythologie grecque et notamment de la fameuse Méduse. On les dit maudites à cause de leur apparence, qui leur a cependant été offerte par Athéna comme moyen de défense. Il existe quelques hommes gorgones mais il s’agit majoritairement de femmes (transgenres ou cisgenres) ou de personnes non-binaires (la Gorgone originelle n’avait pas de genre défini).
Avec le temps, les gorgones se sont mêlées aux basilics et les deux espèces n'en forment plus qu'une. Au Moyen-Âge, on décrivait les basilics comme le résultat du croisement entre un coq et un serpent. Depuis Harry Potter, ils sont devenus l’un des dragons les plus populaires, à leur grand désarroi. Leur regard est réputé pour pouvoir pétrifier, voire tuer.



Avantages

Mineurs
Porte de l'Outre-MondeLes Gorgones étaient réputées pour vivre à l’entrée du monde des morts. Aujourd’hui encore, elles conservent un fin contact avec les esprits et peuvent aider une personne à mourir en paix ou encore recevoir des conseils de leurs proches décédés.
Annulation d'envoûtementsLes Gorgones et Basilics possédant cet avantage sont non seulement insensibles aux ensorcellements des diverses autres créatures, mais en plus peuvent annuler leurs effets sur d’autres personnes.

Moyens
Protection contre le mauvais oeilCadeau d’Athéna, ce pouvoir leur permet, une fois par période, d’annuler un jet de dé négatif pour eux-mêmes ou un allié.
Serres de cuivreLes gorgones qui possèdent cet avantage ont des ongles d’une dureté incomparable, possédant une teinte cuivrée facilement camouflable comme du vernis. Pratique pour griffer ou quand on n’a plus d’ouvre-boîte.
Sang de SaturneTel est le nom que donnaient les Romains au basilic. La créature a la peau couverte de venin qui peut, par seul contact avec la peau, causer fièvre et violente fatigue à la victime. Les larmes de phénix peuvent guérir les effets du venin de basilic.

Majeurs
PétrificationBien plus efficace que celle de leurs cousins basilics, la pétrification des gorgones leur permet, une fois par période, de transformer une personne de leur choix en pierre. Il n’existe pas de remède connu.
Regard mortelUne fois par période, d’un seul regard, les basilics et les gorgones les plus purs peuvent tuer une personne de leur choix. L’effort les épuise mais peut se révéler très utile en cas de danger.

Inconvénients

Mineurs
Peau sècheLeur peau s’écaille et pèle comme en conséquences d’un vilain coup de soleil permanent. Qu’importe la quantité de crème hydratante qu’elles appliquent, ces gorgones souffrent de problèmes de peau.
Peur des hommesParce que leur ancêtre a été violée par Poséidon, les gorgones portent dans leur inconscient le traumatisme générationnel de cet abus. Certaines ont développé une peur panique de tout être masculin et peuvent aller jusqu’à refuser de s’en approcher à plus de quelques mètres.
Réalité intangibleÊtre un des monstres les plus connus de la mythologie occidentale a ses inconvénients. Ces gorgones ont beaucoup de difficultés à appréhender la réalité, à s’assurer qu’elles existent bel et bien et que le monde autour d’elles est bien tangible.
Peur des miroirs (incompatible avec les avantages majeurs)Parce que ceux-ci leur renvoie leur regard, les basilics et gorgones souffrent d’une terreur apparemment irrationnelle vis-à-vis des miroirs.

Majeurs
Chevelure serpentineC’est un héritage antique dont beaucoup de gorgones sont fières mais qui les rend facilement identifiables. Pour ces gorgones, en guise de chevelure, leur crâne est couvert de petits serpents - parfois vivants, parfois morts. Il existe différentes manières de camoufler la chose mais un avertissement : tenter de couper ou raser les serpents causera la mort.
Brûleurs d'herbeEt de toutes plantes, en fait. La présence d’un basilic ou d'une gorgone doté de cet inconvénient tuera par brûlure n’importe quelle plante située dans un rayon de quelques mètres, indiquant immédiatement sa présence.


avatar

Messages : 220


Barmhartig
Trollface passe-murailles
Sam 24 Fév - 21:58

Bollas

Rare - Nuisible


Le Bolla est un dragon d’origine albanaise au corps serpentin. Il aurait été terrassé par Saint-Georges lui-même. Il dort la majeure partie de l’année et se transforme progressivement en créature monstrueuse appelée Kulshedra. Les Bollas ont perdu cette capacité-ci et ont la chance d’être peu connus.
Il n'est pas rare de voir les Bollas se lamenter de ce pouvoir perdu et de chercher par tous les moyens à retrouver leur forme de Kulshedra, quitte à tremper dans des pratiques peu recommandables. De façon générale, ils ont tendance à rechercher le pouvoir à tout prix.



Avantages

Mineurs
Regard d'argentLeurs yeux sont souvent d’un gris argenté fascinant et ont une vue surnaturelle leur permettant de voir dans la nuit.
PolyglotteOn disait des Bollas qu'ils obtenaient neuf langues lorsqu'ils devenaient le Kulshedra. La chose s'est propagée de façon plus métaphorique et ces Bollas ont désormais des talents linguistiques remarquables, parlant jusqu'à neuf langues couramment sans effort.
Affinité avec les serpentsTous les serpents, qu'ils soient venimeux ou non, ont beaucoup d'affection pour les Bollas car le premier Kulshedra est censé avoir offert son poison aux premiers serpents. Ces Bollas pourront donc invoquer leurs amis reptiliens si jamais le besoin s'en fait sentir, à condition d'en trouver à proximité.

Moyens
CamouflageIls ont, comme certains serpents, la capacité de se fondre dans leur environnement pour une durée limitée. Ce n’est pas infaillible mais leur permet de passer inaperçus la plupart du temps.
StatuficationUne fois par période, ces Bollas ont la possibilité de se faire passer pour une statue - un déguisement qui convaincra n'importe qui à l'exception des fées les plus versées dans l'art de l'illusion. Pratique pour échapper à un ennemi.
OrageuxLes Bollas peuvent provoquer des orages violents s’ils ont besoin d’une distraction pour se tirer d’un mauvais pas… Ou simplement d’une atmosphère invitant au chocolat chaud avec des chamallows pour leurs rencards.

Majeurs
KulshedraSi les Bollas ne peuvent plus se transformer en leur alter ego monstrueux, ils en conservent la longévité. On trouve des Bollas proches de leurs origines pouvant vivre jusqu’à 150 ans.
Sécheresse majeureLes Bollas originels pouvaient provoquer des sécheresses. Leurs descendants n'ont plus le pouvoir d'assécher des pays entiers - ils ont cependant la possibilité d'absorber une partie de l'eau d'un adversaire et de le dessécher jusqu'au coma. Cette faculté leur coûte une énergie faramineuse et les oblige à dormir pendant une semaine entière pour récupérer.

Inconvénients

Mineurs
HypersomniePuisque leur ancêtre passait la majeure partie de sa vie à dormir, ces Bollas souffrent d’hypersomnie. Ils dorment parfois jusqu’à 20h par jour, ce qui complique quelque peu leur vie sociale et professionnelle.
Peur des oiseauxLes oiseaux pouvaient jadis enlever au Bolla sa capacité de devenir un Kulshedra. Ses descendants en ont conservé une phobie très handicapante des volatiles - particulièrement ennuyeuse dans une ville pleine de pigeons.
Saint-GeorgeLeur ancêtre a été massacré par Saint George (lui-même). Depuis, ces Bollas ont une aversion intrinsèque pour les statues et représentations du Saint, le jour de la Saint George, les personnes appelées George (et ses dérivés), et de manière générale tout ce qui peut leur rappeler l'événement funeste.
Premier visageCes Bollas ont tendance à s'attacher de manière irrationnelle au premier visage qu'ils voient après le cap de leur 12 ans, allant parfois jusqu'à stalker la personne. Ils ne peuvent se défaire de cette obsession.
Infections urinairesPeu glamour mais vrai : l’urine du Bolla originel était toxique. En conséquence, ces Bollas souffrent d’infections urinaires répétées, peu importe la quantité de cranberries qu’ils ingèrent.

Majeurs
Besoin d'invisibilitéLeur ancêtre devenait Kulshedra s’il vivait assez longtemps sans être vu. Aujourd’hui, les descendants du Bolla qui sont encore assez proches de leurs origines ne supportent pas les regards et ont un besoin frénétique de n’être jamais vus.


avatar

Messages : 220


Barmhartig
Trollface passe-murailles
Sam 24 Fév - 22:01

Gargouilles

Peu commun - Faible


La gargouille est peut-être le plus laid mais aussi le plus populaire de tous les dragons. On le trouve jusque sur les murs de Notre-Dame, destiné à empêcher le mal d’entrer dans la cathédrale… ou quelque chose comme ça. Les gargouilles sont aujourd’hui très appréciées pour leur personnalité souvent haute en couleur.



Avantages

Mineurs
Grand sens de l'humourUne gargouille décidant de vous faire rire y parviendra quoi qu’il arrive. Pas mal pour se faire des amis et désamorcer des situations compliquées.
Affinités animalesPuisqu’on les représente souvent sous des traits animaux, les gargouilles ont une grande affinité avec la plupart des bestioles, qui les aideront volontiers en cas de pépin.
StoïcismeTelles leurs effigies de pierre, ces gargouilles conservent en permanence leur calme et sont absolument inébranlables. Pratique en situation stressante.

Moyens
Excellents acteursCes gargouilles ont un talent inné pour le théâtre. Si elles choisissent souvent de l’exploiter en se lançant dans une carrière d’acteur ou de comique, cette qualité leur est aussi fort utile lorsqu’il s’agit de mentir ou de se faire passer pour quelqu’un d’autre.
Présence terrifianteLa mission originelle des gargouilles était de protéger des lieux du mal. Aujourd'hui encore, ces gargouilles ont une présence capable d'intimider la plupart des êtres vivants.
Vol de chaleurBien qu’ayant souvent le sang froid, ces gargouilles ont une astuce imparable pour se réchauffer. En effet, elles ont la capacité d’absorber la chaleur d’une autre créature ou d’un humain, qui souffrira par la suite de symptômes grippaux pendant quelques jours.

Majeurs
Peau de pierreComme leurs effigies sur les cathédrales, ces gargouilles ont la peau faite de pierre. Pas littéralement, du moins pas de façon visible ; reste qu’elles peuvent résister à la plupart des attaques contre leur personne sans la moindre difficulté. La pierre n’arrête cependant pas les balles.
Transformation bestialeUne fois par période, la gargouille peut se transformer en bête et échapper à ses poursuivants éventuels. Une fois revenue à sa forme humaine, elle est épuisée et doit rester alitée quelques jours pour récupérer.

Inconvénients

Mineurs
LaideurLaid comme une gargouille, dit-on parfois. Pour ces gargouilles, c’est très vrai. Elles sont d’une laideur repoussante qui va jusqu’à effrayer les petits enfants.
VulgaritéOn prête aux gargouilles un langage peu châtié et un sens des manières très relatif. Celles-ci jurent comme des charretiers, pètent et rotent en public sans le moindre cas de conscience, et n’ont aucun problème à uriner sur la voie publique en plein jour devant témoins.
InsomnieParce que leurs ancêtres devaient surveiller les cathédrales nuit et jour, les gargouilles souffrent de terribles insomnies. Il arrive à certaines d’entre elles de passer près de deux jours sans dormir, après quoi elles s’écroulent pour quelques heures. Elles naviguent dans un état d’épuisement constant.
Peur des hauteursC'est ironique, vu la position de leurs effigies. Ces gargouilles ont une peur panique des hauteurs et ne peuvent même pas monter sur un petit escabeau sans pleurer.
Vomissements spontanésParfois, sans avertissement ni raison visible, la gargouille va dégobiller sans pouvoir s’arrêter pendant une durée pouvant atteindre une heure. Impossible de le contrôler.

Majeurs
Sensibilité à la pluieLà où la pluie est simplement désagréable pour beaucoup de gens, elle fait l’effet de l’acide le plus concentré aux gargouilles. Même celles qui possèdent une peau de pierre restent loin de la pluie si elles peuvent l’éviter au risque de se retrouver avec des trous béants et sanguinolents sur leur chair.
AveuglesBeaucoup de gargouilles sont complètement ou partiellement aveugles. Elles tendent à voir mieux dans la lumière matinale mais ne peuvent se déplacer sans canne ou chien guide.


avatar

Messages : 220


Barmhartig
Trollface passe-murailles
Sam 24 Fév - 22:06

Lindwurm

Peu commun - Dangereux


Les Lindwurm (ou Lindworm, ou Lindorm…) sont des dragons de la mythologie Scandinave et d’Europe centrale. À l’origine, on les trouvait errant dans les cimetières et les églises, se nourrissant de cadavres et de bétail. On dit que le dragon Nidhögg qui vivait sous l’Arbre-Monde Yggdrasil était un Lindwurm. De plus, certains dragons ou serpents mythiques de peuples Indigènes Américains seraient également des Lindwurm.
Ils sont considérés comme l'un des Types Draconiques les moins dangereux, au point que les autres dragons ont tendance à les regarder de haut. Les Lindwurm ont la réputation d'être répugnants, malgré leurs efforts pour se débarrasser de ce préjugé. Ils s'entendent particulièrement mal avec les licornes à cause d'une opposition ancestrale.



Avantages

Mineurs
Sous la peauLe cycle de mue des Lindwurm est particulier en cela qu’après chaque mue, lorsqu’ils se débarrassent de leur peau usée, ils “renaissent” dotés d’une beauté et d’une séduction comparables à celles des créatures aquatiques.
Vision d'honnêtetéCes Lindwurm savent détecter les mensonges. S'ils sont incapables de lire les pensées des gens et de savoir ce qui est la vérité, ils savent cependant quand quelqu'un leur ment ou est en train de briser un serment.
Jambes puissantesLeurs jambes sont particulièrement musclées et capables de soulever des poids supérieurs au leur. La reptation leur est aisée s'ils peuvent s'aider de la partie inférieure de leur corps.

Moyens
Force du tilleulLeur nom est lié à l’allemand Lind qui désigne le tilleul. Les Lindwurm qui possèdent cet avantage peuvent se régénérer et soigner leurs blessures auprès d’un tilleul, dont la présence dans leur environnement immédiat les protègera des attaques.
Mains griffuesLeurs mains sont dotées de griffes puissantes. Si elles ne peuvent pas tout à fait déchirer n'importe quoi, elles ont cependant une capacité préhensile remarquable et leur permettent de grimper sur à peu près n'importe quelle surface.
InondationPar sa seule présence, une fois par période, le Lindwurm peut déclencher une inondation mineure s’il se trouve près d’un point d’eau.

Majeurs
Chance du whitewormVoir un whiteworm a toujours été considéré comme un présage de chance exceptionnel. Deux fois par période, un Lindwurm possédant cet avantage peut changer le résultat d’un dé (jeté par lui-même, un allié ou un ennemi) à sa guise.
Souffle empoisonnéLeur souffle contient un poison violent qu'ils peuvent relâcher à volonté. Le poison en question n'est pas létal mais peut endormir ou rendre malade la victime pour quelques jours.

Inconvénients

Mineurs
Des p'tits trousCes Lindwurms ont l’étrange manie d’enterrer leur argent. Dès qu’ils reçoivent une somme d’argent conséquente, plutôt que de la mettre en banque, ils vont chercher un endroit où creuser un trou et l’enterrer. La gestion des finances est un vrai problème pour eux.
Portes et fenêtresSe trouver proches d'une porte ou d'une fenêtre, particulièrement si elle est ouverte, les angoisse. Ils ont tendance à rechercher des habitats insolites, souvent situés sous terre, où ils peuvent aisément couvrir les issues et les cacher.
BalafréLeur peau est, à l'inverse de la plupart des types Draconiques, extrêmement fragile. Ils se retrouvent ainsi couverts de cicatrices diverses à chaque fois qu'ils se coupent sur une feuille.
Force concentréePas de chance pour ces Lindwurm dont l’énergie vitale est concentrée sur un point unique de leur anatomie. Il peut s’agir de leurs cheveux, de leurs ongles, de leurs doigts, même de leurs parties génitales - dans tous les cas, si la zone en question est coupée, ils en mourront.

Majeurs
NécrophagieCertains Lindwurm ont gardé cette vilaine habitude de se nourrir principalement de cadavres humains, sans lesquels ils dépérissent faute d’être capables de manger autre chose.
Peau du savoirOn dit encore aujourd’hui que posséder la peau d’un Lindwurm offre des connaissances en médecine et en sciences surpassant toute imagination. Ainsi les Lindwurm sont traqués par quelques férus de savoir désireux de les écorcher vifs.


avatar

Messages : 220


Barmhartig
Trollface passe-murailles
Sam 24 Fév - 22:09

Vouivres

Extrêmement rare - Létal


La vouivre est un serpent légendaire très connu en France (notamment) dont la principale caractéristique est l’escarboucle qu’elle porte sur le front en guise de troisième oeil. Encore aujourd’hui, elles sont vues plus comme des légendes que des réalités et ceux qui connaissent leur existence ne rêvent que de s’approprier le gigantesque diamant sur leur front.
Il s'agit certainement du plus rare de tous les dragons et la plupart des vouivres sont très peu pures. Elles ont tendance à vivre cachées du reste du monde et beaucoup sont extrêmement méfiantes vis-à-vis du Conseil et des Safe Havens.



Avantages

Mineurs
Bonnes nageusesPlus proches de l’eau que nombre de leurs cousins draconiques, les vouivres sont d’excellentes nageuses et ont une endurance remarquable, presque comparable à celle des Types Aquatiques.
Conteuses de talentLes vouivres savent manier le verbe à la perfection et ont l'art et la manière de tisser des histoires que nul ne mettrait jamais en doute. Leurs mensonges sont généralement très convaincants.
CamouflageAprès des siècles à éviter le regard des hommes désireux de voler leur escarboucle, les vouivres ont développé un talent naturel pour le camouflage et la dissimulation. Si une vouivre a décidé qu'on ne la trouverait pas, elle peut rester cachée pendant des jours entiers sans être trouvée même par les meilleurs traqueurs.

Moyens
Courant telluriqueLa légende dit des vouivres qu’elles peuvent ressentir le courant tellurique. Ainsi, elles ne se perdent jamais et si elles se retrouvent dans une zone ayant un peu de verdure, elles se sentiront revigorées.
Vol aptèreMême si elles ne conservent pas leur aspect de serpent ailé, ces vouivres ont gardé la possibilité de voler pendant de courtes durées et sur de très courtes distances.
AlchimieLes vouivres ont une capacité innée pour l’alchimie. Celles qui ont su l’exploiter ont trouvé le secret de certains miracles alchimiques, notamment celui de la transmutation des métaux. Elles possèdent ainsi un pécule appréciable.

Majeurs
Crache-feuLa vouivre a beau être un dragon d’eau, elle est capable de cracher du feu. Seul dragon à avoir conservé cet attribut, la vouivre peut activer des glandes présentes dans sa bouche et cracher des flammes une fois par période.
InvulnérableLa peau de ces vouivres est plus épaisse et résistante que la normale. Ainsi, leur corps entier est imperméable non seulement aux lames mais aussi aux balles, à l'exception de leurs yeux.

Inconvénients

Mineurs
ColèreLes vouivres ont un certain tempérament voire un tempérament certain et quelques difficultés à le contrôler. C’est ainsi qu’elles se retrouvent souvent à piquer des crises de rage très violentes.
Recherche d'un épouxMême dans la société actuelle, bien plus libre que celle qui a vu naître la légende, se marier est une priorité pour ces vouivres. Avec un homme, une femme, une personne non-binaire, peu importe, tant que la personne est riche et respectable. Elles sont prêtes à aller très loin pour obtenir une bague au doigt.
Tendances casanièresLes vouivres n'aiment pas se déplacer et encore moins déménager. Si elles doivent vivre loin de leur région d'origine, elles ressentiront une nostalgie perpétuelle à son égard et ne se trouveront jamais à l'aise.
Mauvaise vueJadis, la vision des vouivres était entièrement comprise dans leur escarboucle. Leur corps s'est adapté avec le temps mais certaines vouivres conservent une très mauvaise vue, généralement dans un seul oeil.
Sensibilité à la musiqueC’est une tare héréditaire qui peut sembler bien mineure… Sauf dans une grande ville, inondée de musique en permanence. Les vouivres ne le supportent pas et sont infiniment plus sensibles que la moyenne aux mélodies. Un chant triste les fera pleurer immédiatement, par exemple.

Majeurs
EscarboucleLes vouivres les plus proches de leur héritage monstrueux possèdent toujours une escarboucle qui est leur bien le plus précieux. Elles ne s’en séparent jamais et la gardent au péril de leur vie. Si quelqu’un venait à la leur voler, il pourrait faire d’elles ce qu’il veut.
Sang d'émeraudeCes vouivres risquent d'être reconnues comme monstrueuses au moindre petit bobo. En effet, leur sang est vert et non rouge - et dans les cas les plus sévères, la chose se voit dans la coloration de leurs lèvres et autres muqueuses.






Contenu sponsorisé

 
Type Draconique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Safe Haven :: Le Commencement :: Annexes approfondies :: Monstres-
Sauter vers: