La nourriture monstrueuse
avatar

Messages : 220


Barmhartig
Trollface passe-murailles
Dim 16 Sep - 20:24

La nourriture monstrueuse

nomnomnom







Certains l'oublient parfois : les monstres ne sont pas humains, et l'une des conséquences les plus handicapantes au quotidien porte sur leur alimentation. Ici, on vous détaille un peu plus comment différents types sont affectés, ainsi que leurs spécialités en matière de nourriture.




Par monstruosité

Types Aquatiques
Le sang et la chairOn pourrait se dire que les plus grands consommateurs de chair humaine et de sang sont les dragons et les loups-garou. On aurait tort. Les Aquatiques sont de très loin les principaux consommateurs de chair et de sang. Loin de se limiter aux produits humains, ils sont friands de leurs cousins Aquatiques.
Selkies et poissonsLes Selkies sont décidément bien malchanceux, car un de leurs avantages possibles est aussi un inconvénient. Ceux qui disposent du trait Prédateur des poissons doivent impérativement manger du poisson ou, idéalement, la chair de leurs cousins Aquatiques, sans quoi ils souffrent d'une anémie chronique et féroce. Un Selkie refusant de manger la chair de ses cousins et se contentant de poisson survivra sans être au mieux de sa forme, un Selkie choisissant de ne même pas manger de poisson risque de finir cloué au lit, voire mort bien avant son temps.

Types Chimériques
VeganismeOn s'étonnera peut-être de voir des créatures comme les harpies choisir de bannir les produits animaux de leur alimentation. Et pourtant : leur connexion particulière avec la nature en fait bien souvent des vegans convaincus, voire militants. L'exception se trouve chez les loups-garou, qui tendent à mal digérer tout ce qui n'est pas de la viande (et chassée par leurs propres soins, qui plus est).
La nourriture humaineLes Chimères ont beaucoup de mal à ingérer de la nourriture humaine - mais tout autant de mal à ingérer les préparations spécifiquement créées pour les animaux dont elles sont proches. La plupart apprennent assez jeune à créer un savant mélange des deux. Un phénix, par exemple, combinera volontiers des légumes du monde humain avec de la nourriture spéciale pour oiseaux.
Maladies diversesPlus que n'importe quel autre type, ils sont susceptibles de contracter des maladies du système digestif particulièrement handicapantes. Les Harpies sont très sujettes à la maladie de Crohn. Les autres Chimères ne sont pas en reste : allergies alimentaires, reflux gastrique, côlon irritable sont fréquents ; mais elles sont également sensibles à des bactéries et parasites présentes dans la nourriture qui n'affectent pas les humains. On pense aussi aux cas d'insatiabilité de certaines Harpies, qui conduisent à des situations comme celle du fameux Tarrare.
La boissonOn dit que le record du monde du nombre de shots ingurgités en une heure sans vomir est tenu par un Satyre. Les loups-garou souffrant de l'inconvénient Assoiffé leur font cependant concurrence. Plus que tous les autres types, le type Chimérique a une capacité à boire (pas nécessairement de l'alcool) qui a entraîné de nombreux chercheurs à enquêter sur la possibilité d'un breuvage solution. On trouve sur le marché noir bon nombre de décoctions censées satisfaire la soif des Chimères.

Types Draconiques
Amour du vivantEncore une fois, ce nom charmant cache une pulsion abominable chez les Dragons : ceux-ci ne peuvent manger que des choses vivantes. L'exception notable est celle des Lindwurm, qui doivent quant à eux ingurgiter des cadavres humains pour subsister. Ils se fournissent généralement dans des morgues pas trop regardantes.
PoisonsLe Sang de Saturne des Basilics est, très curieusement, apprécié comme condiment par les Dragons. Bien entendu, une partie du charme de la chose est le danger qui vient avec : dépasser d'une goutte la dose non-létale transforme un exhausteur de goût en poison mortel. Certains Dragons tournent l'art d'utiliser du poison en cuisine en art.

Types Féériques
Nourriture des féesLes Fées tendent à ne pouvoir manger que de la nourriture préparée par d'autres Fées, mais ce n'est pas là la seule propriété de la nourriture féérique. Un humain ou monstre non Féérique qui mangerait de la nourriture féérique se retrouvera marqué par les Fées, qui pourront dès lors le retrouver sans difficulté. Si la nourriture est ingérée sur le territoire féérique, le monstre ou humain l'ayant ingérée se retrouvera piégé sur le terrain et incapable de manger de la nourriture humaine, qui se transformera en cendre dans sa bouche. Il s'agit d'une condamnation à mort. Si dans le passé, diverses méthodes existaient pour libérer une personne affligée par ce mal, elles se sont perdues avec le temps.
Chair fraîcheLes Fées tendent à consommer de la viande humaine plus fréquemment qu'on ne le pense, notamment les Curupiras, qui se délectent souvent de cuissots humains rôtis et imbibés de fumée de cigare. Les Licornes apprécient particulièrement un bon gigot de personne vierge. Les seules Fées complètement immunisées contre ces appétences sont les Brownies, qui préfèrent grandement se nourrir de sucreries, jusqu'à se créer des problèmes de santé très sévères.

Types Spectraux
Les deux extrêmesLes Spectres ont deux possibilité : soit ils ne peuvent manger que de la nourriture pourrie depuis longtemps, soit ne peuvent ingérer que ce qui a été prélevé sur un être vivant. Il y a très rarement d'entre-deux. Une petite spécificité que personne ne comprend réellement est leur amour très prononcé pour la chair des Fées (pourrie ou prélevée sur l'être vivant, selon les goûts).
Les boissonsLes Spectres sont les uniques producteurs de deux boissons très convoitées et presque légendaires. Les Erynies sont connues pour leur Nephalia, un mélange d'eau et de miel, qu'on leur proposait en offrande dans les temps anciens. Bien que les ingrédients du Nephalia soient banals, le goût de la boisson est très surprenant et ses effets diffèrent en fonction des gens. Certains en parlent comme d'une drogue euphorisante très efficace, d'autres dorment pendant trois jours suite à son ingestion. Mais le Nephalia n'est rien comparé à l'Haoma, dont l'existence n'est presque plus qu'une rumeur. L'Haoma est censé avoir conféré aux dieux anciens leur immortalité et est préparé à l'aide de tiges d'éphédra ou d'amanites tue-mouche, selon les recettes, combinées à d'autres ingrédients tenus secrets par les quelques personnes qui savent encore préparer le breuvage. Ses effets ont été peu documentés mais semblent être incroyables - on lui prête la fonction de panacée, la capacité d'accorder l'immortalité, etc.
Grains de grenadeJadis, Perséphone mangea quelques grains de grenade et se retrouva ainsi prisonnière du monde chtonien d'Hadès pendant la moitié de l'année. Aujourd'hui encore, manger des grains de grenade offerts par un Spectre est une fort mauvaise idée : la personne (non Spectre) s'y risquant passera un nombre de mois égal au nombre de grains affligée d'une violente dépression nerveuse accompagnée de dissociation et de déréalisation.

 
La nourriture monstrueuse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Safe Haven :: Le Commencement :: Annexes approfondies :: Monde Monstrueux-
Sauter vers: